Version imprimable de cet article

2017-10-27 - Oléoduc pour produits pétroliers des sables bitumineux

27 octobre 2017, par PF

De Jacques C.

Très bonne action ! Si nos amis suisses pouvaient se mobiliser aussi un peu plus près de chez eux, à Noville par exemple.

Nouvelle occupation au Crédit Suisse contre le financement d’oléoducs nord-américains pour transporter l’équivalent de 900 000 barils/jour de produits pétroliers des sables bitumineux de l’Alberta vers Burnaby en Colombie-Britannique à partir de 2018.

Cela s’est passé à Genève. Ca fait le tour du monde sur les réseaux sociaux, mais aucun de nos média l’ont mentionné ! Faites passez l’info, SVP !

Video sur U-tube : https://www.youtube.com/watch?v=nnDBDV-YI4o&feature=youtu.be

Mercredi 25 Oct à 11h30, 7 militants autochtones d’Amérique du Nord, accompagnés par 60 activistes genevois et du réseau Stopcorporateimpunity.org, ont occupant le siège genevoise du Crédit Suisse a fin de protester contre le financement d’oléoducs traversant leur terres et représentant une grave menace pour leur environnement, ainsi que pour la planète.

Pendant que des discours et des chants Lakotas résonnaient dans la banque. On a posé des « pipelines-serpents » sortant de la banque pour symboliser les cinq projets financés par le Crédit Suisse. (Une prophétie Lakota prévoyait une bataille contre un serpent noir qui viendrait empoisonner leur rivière.)

Kanahus Manuel du peuple Secwepemc et Cedar Parker du peuple Tseil-Waututh sont en lutte contre le pipeline Kinder Morgan, en Colombie Britannique, dont la construction doit débuter prochainement et qui est opposé par des milliers de personnes dans les communautés afféctés. Naatani Means, Tufawon et Alas, s’opposent toujours au DAPL, qui passe à Standing Rock, aux Etats Unis.

L’occupation fait suite a série de protestations cette année qui ont cumulé avec des actions dans les principales villes de Suisse (Zurich, Bâle, Bern, Lausanne). Ces actions participaient dans les journées d’action mondiale DIVEST THE GLOBE (www.mazaskatalks.org) du 23 au 27 octobre. Plus de 106 actions ont eu lieu contre les banques en Amérique du Nord et d’autres en Europe autour du monde.

Un concert hip-hop des artistes indigènes à l’Usine à conclut la journée à Genève.

Les participants se sont engagés à revenir tant que le Crédit Suisse n’aura pas retiré son financement à ces projets !