Version imprimable de cet article

Appel à dons contre l’élargissement de l’A41

7 novembre 2018, par PJ

POUR UNE MOBILITE NON POLLUANTE ET NON CLIMATICIDE

APPEL à DONS
Pour nous soutenir dans les procédures juridiques contre l’élargissement de l’A41

Les AMIS de la TERRE 74 , la FRAPNA Haute-Savoie et l’association ACPAT ont décidé de s’opposer au projet d’élargissement de l’autoroute A41 en déposant un recours contentieux auprès du tribunal administratif de Grenoble. L’objet de cette collecte est donc de réunir les fonds nécessaires à cette procédure (frais d’avocats notamment).

Où en est le projet ?
La société d’autoroute APRR/AREA a pour projet d’élargir l’autoroute A41 entre Pringy et Allonzier-la-Caille pour la faire passer à 2 x 3 voies sur environ 6 km. Au niveau de Pringy, l’autoroute longera sur plusieurs kilomètres la déviation de Pringy actuellement en cours de construction, aboutissant à 8 voies de circulation automobile accolées dans ce secteur.
Ce projet a été approuvé par le précédent gouvernement avec un accord entre l’Etat et AREA acté le 18 janvier 2016. Deux procédures complémentaires ont été lancées : une Déclaration d’Utilité Publique (DUP), signée par le préfet de Haute-Savoie le 13 avril 2018, et une autorisation environnementale.
Nous avons contesté cette DUP le 11 juin 2018, sous la forme d’un recours gracieux qui a été rejeté par le préfet.
Avec ce nouveau projet autoroutier, le bassin annécien dans son ensemble continue à miser tout ou presque sur le routier, au lieu de développer des solutions de mobilité alternatives, respectueuses de l’environnement, du climat et de notre santé( voir le lien Annecy, ville atypique)

Ce projet routier doit être évité, comme plusieurs autres d’ailleurs sur le bassin annécien. Ces orientations politiques d’un autre âge seront néfastes pour la qualité de l’air comme pour le climat. Le récent rapport du GIEC nous enjoint d’engager des transformations “rapides” à une échelle “sans précédent” pour limiter le réchauffement climatique à 1,5°C. Il faudra réduire de 45% par rapport à 2010 nos émissions de gaz à effet de serre en 2030. Il est donc urgent de cesser de favoriser l’augmentation de ces émissions avec de nouveaux projets routiers( voir le lien Appel de 35 associations de Haute-Savoie à tous les élus de notre département pour le climat)

Dans un contexte d’accroissement démographique, de pollution de l’air, de saturation des axes routiers, d’incidence sur la santé des populations et sur le climat, les investissements devraient être dirigés en priorité vers les modes de transports alternatifs à la voiture, et dans le cas de l’axe Annecy-Genève, notamment vers le rail avec le Léman Express, solution d’avenir pour la liaison entre le bassin annécien, la vallée de l’Arve et la métropole genevoise.
Pringy pourait accueillir un pôle d’échange multimodal autour de sa gare ferroviaire, afin de désengorger le secteur de la gare d’Annecy et de tirer partie du Léman Express, solution d’avenir pour la liaison entre le bassin annécien, Genève et le nord du département.
Nous avons besoin de votre aide pour financer ce recours. Engageons-nous ensemble pour la qualité de notre environnement Merci.