Version imprimable de cet article

De l’uranium à Annecy ?

14 juin 2016, par PF

JPEG - 6.7 ko

Hé oui, ça a existé il n’a pas si longtemps. Peut-être en reste-t-il mais il est difficile de le trouver et donc de le prouver. Aviez-vous entendu parlé de la SICN ou Société Industrielle de Combustible Nucléaire ?JPEG - 31.6 ko Située sur le site anciennement Alcatel, au 4 rue du Radar, à côté de Carrefour et au milieu d’habitations, cette société a façonné des matières radioactives dont de l’uranium. JPEG - 98.6 ko


Crée en 1957, l’établissement SICN d’Annecy était une filiale de la COGEMA (actuellement AREVA NC), spécialisée à l’origine dans la fabrication de combustible nucléaire1. Par la suite, elle s’est convertie dans la fabrication de barres d’uranium gainées destinées à Marcoule qui produisait le plutonium nécessaire développement de la première bombe atomique française.
En 1957 la SICN a créé un atelier à Veurey-Voroize (38113) pour conditionner l’uranium en pastilles en vue de fabriquer les combustibles oxydes de la filière de réacteurs comme Superphénix
En 1990, la SICN se reconvertit en usinant de l’uranium appauvri utilisé pour la guerre du Golfe2-4. De 1995 à 19983, avec cet uranium appauvri, entre autres produits, la SICN fabrique pour Giat Industries environ 60.000 pénétrateurs à énergie cinétique destinés à détruire les chars4.
Peu connu, ce fait a été discuté au moins une fois au Sénat lors de la Question écrite n° 30666 de Mme Marie-Claude Beaudeau (Val-d’Oise - CRC) publiée dans le JO Sénat12.

JPEG - 59.6 ko En 1992, la SICN licencie 90 des 445 salariés qu’elle employait sur ses sites d’Annecy et de Veurey-Voroize. Les activités de fabrication de combustible sont définitivement arrêtées depuis le début des années 20004.
En 2001, la SICN emploie 180 salariés à Veurey (Isère), 160 à Annecy (Haute-Savoie) et 50 à Codolet de Marcoule (Gard)5.
Le 1 juillet 2002, l’usine SICN d’Annecy cesse définitivement son activité métallurgique de l’uranium6 au profit de la société GEMMA spécialisée dans la mécanique de précision sans aucun rapport avec l’utilisation de matières radioctives1.
A cette occasion, il y a eu un plan de sauvegarde de l’emploi extrêmement avantageux pour les salariés, payé rubis sur l’ongle par AREVA pour acheter la paix sociale ; surtout après que des salariés aient menacé de déposer de l’uranium dans le lac !2

Par arrêté préfectoral du 19 juillet 2005, l’Etat a imposé à AREVA-SICN de démanteler ses installations avant fin 2008 (voir copie arrêté n° 2005-1694 du Préfet par ailleurs)7.
En 2008, le démantèlement de l’usine d’Annecy est lancé8 pour un budget d’environ 20 millions d’euros9.JPEG - 67.5 ko
Il a fallu construire un barnum8 pour isoler le chantier des habitations environnantes. En effet, comme l’uranium appauvri est une poudre très fine et très volatile, il fallait éviter à tout prix sa dispersion atmosphérique dans la poussière du démantèlement.

JPEG - 534.3 ko

Enfin, en juin 2015, la commune d’Annecy modernise son réseau de chaleur et inaugure une nouvelle chaufferie bois sur le site inactif de SICN10.


Le 20 juillet 2001, à la demande des Verts de Haute-Savoie la CRIIRAD a procédé, à des contrôles et 9 prélèvements (sédiments, boues, aiguilles de pins) dans l’environnement de l’établissement SICN d’Annecy. Ce faisant, elle a pu constater que les rejets radioactifs dans l’atmosphère s’opéraient par des bouches d’aération et des cheminées de rejet situées à la hauteur ou même en contrebas de logements ou de bureaux.
Le rapport détaillé est disponible sur http://www.criirad.org/actualites/communiques/rapports-etudes/sicn.annecy01.09/sicn.detail.html
Schématiquement, les conclusions sont les suivantes :
- L’impact des rejets de la SICN dans le milieu aquatique de surface n’a pas été mis en évidence
- La boue prélevée au niveau de la station d’épuration témoigne par contre nettement de rejets de radionucléides artificiels dans le réseau d’eaux usées de la ville. Le réseau d’eaux usées de la ville d’Annecy est pollué par des rejets radioactifs d’origine médicale, l’impact des rejets de la SICN dans le milieu aquatique de surface n’ayant pas été mis en évidence : 131Iode, 111Indium, 201Thallium. Ces radionucléides sont couramment utilisés en médecine nucléaire. Ils ont deux origines possible : les rejets d’un service de médecine nucléaire et les urines des patients ayant subi une scintigraphie par exemple.
- Les teneurs mesurées montrent que la contamination de la nappe phréatique par l’uranium est loin d’être négligeables et semblent traduire une pollution par les activités de la SICN. Par ailleurs, les doses de rayonnement induites en cas de consommation de ces eaux sont loin d’être négligeables car 5 fois et 7 fois supérieurs à la limite du risque.
- Le dépassement des directives de l’OMS édictées par l’Organisation Mondiale de la Santé en 1994. La valeur guide à considérer est 10 à 15 fois moins que les valeurs mesurées dans la nappe sous-jacente à l’établissement SICN. Rappelons que le prélèvement a été effectué à 35 mètres de profondeur. En conclusion, il est impératif de diligenter une véritable étude de la qualité radiologique des eaux de nappe.
- Les rejets radioactifs dans l’atmosphère ont abouti à des accumulations localisées de polluants nécessitant des actions de décontamination ciblées dans l’environnement de l’usine
- Dans les matières (terre/sédiment) prélevées en limite du site de la SICN dans un chéneau (conduite qui borde le toit) et dans une canalisation de descente, on trouve ainsi accumulés du césium 137 déposé (pour l’essentiel) en 1986, lors du passage du nuage de Tchernobyl, du plomb 210 (provenant de la désintégration d’un gaz radioactif naturel, le radon) et les isotopes de l’uranium, témoins des rejets radioactifs de la SICN.


Toute activité nucléaire est définitivement arrêtée sur l’ex site Alacatel d’Annecy. Il se dit que des puits y sont toujours plus ou moins pollués mais la preuve n’en a jamais été faite à ma connaissance.


Tout n’est pas forcément clair pour autant. En effet, un rapport de l’ASN (Autorité de Sûreté Nucléaire, souvent dénommée (le gendarme du nucléaire) signale le 25/10/2013 qu’au cours d’une inspection concernant l’entreposage de têtes de paratonnerres radioactifs dans les locaux de la société SAE (129 avenue de Genève, 74000 Annecy), elle a constaté certains problèmes.
JPEG - 994.2 ko
La conclusion étant « Je vous demande de mettre en oeuvre dans les meilleurs délais l’évacuation de toutes les têtes de paratonnerres radioactives dans le respect de la réglementation liée au transport de matière radioactive. »11.
(Comme le lien ne fonctionne pas toujours) voir le document joint)
JPEG - 165.6 ko


Espérons ne pas faire de nouvelles découvertes ….


1. SICN - Annecy restructure ses activités et prend un nouvel élan sous le nom de GEMMA http://www.areva.com/FR/actualites-5310/sicn-annecy-restructure-ses-activites-et-prend-un-nouvel-elan-sous-le-nom-de-gemma.html
2. Société industrielle des combustibles nucléaires (Publié le 30 Décembre 2006 par Thierry BILLET in Politique locale) http://www.thierry-billet.org/article-5073454.html
3. Dossier SICN Annecy - Analyses et positions de la CRIIRAD http://www.criirad.org/actualites/communiques/rapports-etudes/sicn.annecy01.09/sicn.detail.html
4. Société industrielle de combustible nucléaire https://fr.wikipedia.org/wiki/Soci%C3%A9t%C3%A9_industrielle_de_combustible_nucl%C3%A9aire
5. La SICN perd son activité combustible nucléaire http://www.lesechos.fr/10/07/1992/LesEchos/16177-036-ECH_la-sicn-perd-son-activite-combustible-nucleaire.htm
6. L’usine SICN d’Annecy sort du nucléaire - http://www.usinenouvelle.com/article/l-usine-sicn-d-annecy-sort-du-nucleaire.N2300
7. SICN, mise au point de Jean Luc RIGAUT - Publié le 4 Mars 2008 par Thierry BILLET in Municipales 2008 - http://www.thierry-billet.org/article-17336439.html
8. SICN Radiographie d’un démantèlement (archive) Eco des pays de Savoie du 30 mai 2008 - http://www.lioneltardy.org/media/02/01/1074685638.jpg
9. 20 millions d’euros pour dépolluer - http://www.lioneltardy.org/media/01/02/486080296.jpg
10. Transition énergétique : Annecy se chauffe au bois - http://www.enerzine.com/6/18476+transition-energetique---annecy-se-chauffe-au-bois+.html?posts_usersPage=1
11. SAE - Annecy (74) Radioprotection-Entreposage de têtes de paratonnerres radioactifs http://www.asn.fr/recherche/resultat?SearchText=INSNP-LYO-2013-0114&SearchContentClassID=-1
12. Armements contenant de l’uranium appauvri détenus par l’armée française - http://www.senat.fr/questions/base/2001/qSEQ010130666.html