Version imprimable de cet article

Et si l’énergie solaire faisait de l’ombre au nucléaire ?

1er octobre 2013

- En marche vers la transition citoyenne
- Conférence le jeudi 10 octobre à Annecy

La conférence des 20 et 21 septembre dernier a clos le débat national sur la
transition énergétique.
Nous attendons la loi promise en 2014 mais pas de grandes mesures
(r)évolutionnaires à l’ordre du jour. Certes des annonces qui vont dans le
bon sens par une diminution de 30 % des énergies fossiles en 2030 et le cap
de 50% de part du nucléaire à l’horizon 2025.

Mais le financement de cette transition énergétique laisse perplexe : s’ il
est prévu une "contribution climat énergie", traditionnellement désignée
sous le terme de "taxe carbone", le Premier ministre a également confirmé
la contribution du parc nucléaire français...

Quand on sait que depuis des mois, EDF, Areva et les autorités françaises
agissent de concert au niveau européen pour que le nucléaire puisse
bénéficier de nouvelles subventions, au motif de son caractère
« décarboné » au même titre que les énergies renouvelables !!! (CP
Amis de la Terre France 17.09), on voit que le diable se mord la queue et que
nous sommes encore loin de LA transition énergétique au niveau national.

Les subventions au nucléaire, c’est autant de fonds qui ne vont pas aux
économies d’énergie et aux énergies renouvelables. C’est pourtant bien
celles-ci et non l’atome qui constituent les vraies solutions au changement.

Alors nous allons continuer notre travail d’information et de sensibilisation
nous les Amis de la terre sur ce qu’il est possible de faire et sur ce qui
se fait déjà car la transition énergétique est déjà en marche partout
en France à l’échelle du territoire.

Du solaire point il n’ a été question à la conférence sauf par une remise
en cause des tarifs d’achats.

Bruno Dussauge, ingénieur en génie énergétique, nous expliquera pourtant
que l’énergie solaire pourrait-être l’énergie de demain lors d’une conférence le jeudi 10 octobre à 20h à la salle Yvette Martinet (15 rue des îles) à Annecy.

Tract (pdf)