Version imprimable de cet article

Marche du 8 juin au grand air

6 juin 2014, par WA

- Soyons nombreux !

Bonjour à tous,

après le début de notre marche de samedi dernier qui est partie de Thorens jusqu’aux Ollières avec le bâton de Michel Tarin, l’un des premiers opposants au projet de NddL, c’est dimanche que nous vous invitons nombreux à la poursuivre afin de dénoncer les projets de bétonnage et d’artificialisation des terres dans le bassin annécien. (article du Dauphiné du 3 juin)

Et pour les Amis de la Terre il était impensable de ne pas la débuter sur la Presqu’île d’Albigny devant la villa Abeille, fief de notre opposition au projet de centre des congrès depuis plus de 3 ans où nous proposerons un petit-déjeuner dès 8H30 ( je lance un appel aux bonnes volontés pour amener gâteaux, viennoiseries….)

Ce sera l’occasion de fêter ensemble la première victoire juridique remportée le mois dernier par le jugement du tribunal administratif de Grenoble qui a annulé partiellement le PLU d’Annecy le Vieux parce qu’il ne respectait pas la Loi littoral. (voir site des Amis de la Terre en Haute-Savoie)

Ce sera également le moment de lancer officiellement notre campagne de financement des recours juridiques puisque les Amis de la Terre, avons décidé d’attaquer le ScoT (schéma de cohérence territoriale) adopté le 26 février dernier, document qui prévaut sur le PLU et qui prévoit la construction du centre des congrès. Comme par hasard...

C’est le moins que nous puissions faire pour qu’enfin soit entendue la voix des 16000 signatures recueillies à la pétition de notre collectif, la moitié remise au conseil d’agglo en octobre 2012, l’autre moitié donnée au président de la Commission d’enquête publique au ScoT en décembre dernier. Sans qu’il y ait eu un semblant de revirement de la part des porteurs du projet.

Et pourtant il y a quelques temps le rejet de la candidature pour inscrire le lac d’Annecy au Patrimoine mondial de l’Unesco pour cause de surbétonnage des rives et maintenant sa deuxième place comme ville la plus polluée de France selon l’OMS auraient pu enfin faire ouvrir les yeux de nos décideurs sur les priorités à avoir qui ne sont certainement pas la construction d’un centre des congrès sur la presqu’île d’Albigny, ni celle d’un tunnel sous le Semnoz, pas plus qu’une ZAC à Seynod Montagny d’une emprise de 35 Ha ou l’aménagement de la Pilleuse prévu en 2015 (voir PJ).

Mais ce n’est pas la réunion publique de lundi dernier qui a apporté quelque espoir aux 300 citoyens présents, conscients de la gravité des enjeux sanitaires et environnementaux et venus entendre les politiques s’expliquer. Peu se seront laissés bernés par les discours rassurants des maire, adjoint au développement durable et préfet et de l’entreprise Air-RhôneAlpes quant aux mesures effectuées au mauvais endroit (c’est tout de même à Annecy) il y a plus de trois ans (une chance pour eux car il y a trois ans on ne voyait pas le nuage de pollution sur Annecy comme on l’a vu plus de 15 jours en mars dernier...). A suivi l’appel à la responsabilité collective dans la lutte contre la pollution de l’air (l’affaire de tous oui bien sûr mais les politiques un peu plus non ?) avant que le maire ne conclut par un « franchement ça nous dépasse »...(cf DL du 4 juin).

C’est bien dommage que ce sincère aveu d’impuissance n’ait été le préambule de la réunion car les 300 citoyens, individuels, membres d’un collectif ou d’une association étaient certainement prêts à discuter, et à engager Annecy dans les débuts d’une véritable transition énergétique.

Encore faut-il renoncer pour cela à ces projets inutiles, très coûteux, vestiges des 30 Glorieuses et de la croissance à gogo pour la financer.

Je vous donne donc rendez vous dimanche prochain 8 juin dès 8 h30 pour une marche qui nous conduira de la villa Abeille à l’emplacement du tunnel sous le Semnoz puis nous nous rendrons à la ferme de La Tour (non loin du rond point des Mouettes), arrivée prévue vers 12H30 où aura lieu toute la journée l’événement « T’es Rien Sans Terre »
Programme ici :
Casse-croûte à prendre ou petite restauration sur place. Si vous ne marchez pas vous pouvez venir en voiture. (et ça arrangera bien les marcheurs qui s’arrêteront là pour le retour...)

Enfin il est prévu une mini ZAD le samedi soir pour les amoureux du camping sauvage non loin de là (munissez vous d’une tente, d’un duvet et d’une frontale)

Merci à vous de m’avoir lu jusqu’au bout, j’ai été un peu longue mais l’actualité était riche et tout est lié.

Amicalement

Patricia Jarno

Présidente des AT 74

Portfolio

  • Dauphine1
  • Dauphine2