Version imprimable de cet article

Revue de presse et d’actualité sur les hydrocarbures non-conventionnels du 15 au 31 Août 2016

6 septembre 2016, par PF

De : Laurent Moccozet // lmoccozet@gmail.com
A diffuser librement et largement…



19 Août
Maudit pétrole bon marché. Entre l’été 2014 et l’hiver 2015-2016, le prix du baril de pétrole a été divisé par trois. Plus de 250 000 emplois ont été supprimés dans un secteur qui a dû renoncer à de très gros investissements, ou les différer. Cette secousse planétaire affaiblit les géants de l’industrie pétrolière et bouleverse le jeu politique dans les pays exportateurs.La production frénétique de pétrole de schiste et des sables bitumineux en Amérique du Nord ajoute des barils sur le marché, alors que la demande générée par une économie mondiale anémiée s’essouffle. Tandis que les Etats-Unis se noyaient sous les flots de l’extraction intérieure, les gros pays producteurs du Proche-Orient orientaient leurs prix à la baisse afin de conquérir de nouvelles parts de marché en Asie, ce qui n’a fait qu’accélérer la chute des cours. Ce brusque effondrement fait peser une lourde menace sur les profits et les ambitions futures des compagnies pétrolières — surtout pour celles qui ont investi dans de coûteux projets d’extraction dans l’océan Arctique, en haute mer, dans les sables bitumineux ou le pétrole de schiste. Sachant que la plupart de ces programmes ne peuvent viser la rentabilité qu’à partir de 70 ou 80 dollars le baril, voire davantage, le prolongement de cours à moins de 50 dollars les condamnerait à la faillite. Anticipant la catastrophe, plusieurs entreprises ont taillé sans tarder dans leurs effectifs et dans leurs projets.
http://www.monde-diplomatique.fr/2016/04/KLARE/55199

Le gaz de schiste représentera 30% de la production mondiale de gaz naturel en 2040. Selon des perspectives de l’Agence américaine d’information sur l’énergie, la production mondiale de gaz naturel devrait passer de 342 milliards de pieds cubes par jour, en 2015, à 554 milliards de pieds cubes par jour, à l’horizon 2040. Une augmentation qui sera notamment portée par une forte croissance de la production de gaz de schiste qui passera, quant à elle, de 42 milliards de pieds cubes par jour, en 2015, à 168 milliards de pieds cubes de gaz par jour, en 2040. Autrement dit, le gaz de schiste constituera 30% de la production mondiale de gaz naturel à l’échéance mentionnée. Bien qu’actuellement, seuls quatre pays à travers le monde commercialisent le gaz de schiste, le document indique que les mutations technologiques en cours dans l’industrie devraient faciliter le développement des ressources de schiste dans d’autres pays comme l’Algérie et le Mexique.
http://www.agenceecofin.com/gaz-naturel/1808-40187-le-gaz-de-schiste-representera-30-de-la-production-mondiale-de-gaz-naturel-en-2040

Au moment où on débat du projet de loi qui encadrera l’exploration pétrolière et gazière au Québec, l’entreprise Pétrolia a annoncé jeudi matin le début de nouveaux travaux de forage dans le cadre du projet gazier Bourque, situé en Gaspésie. Le gouvernement Couillard a injecté 12,3 millions de dollars dans ce projet. Par voie de communiqué, l’entreprise a indiqué qu’elle mènerait d’abord des travaux d’exploration dans un puits déjà foré, en y ajoutant un « drain » horizontal de plus de 1750 mètres. Elle doit ensuite forer un « nouveau puits » à près de 1300 mètres, pour ensuite le poursuivre à l’horizontale, et ce, sur une distance de 1650 mètres.
http://www.ledevoir.com/environnement/actualites-sur-l-environnement/478006/petrolia-lance-de-nouveaux-forages-en-gaspesie

20 Août
Trois jours de débats sur les gaz de couche ont lieu à Volmerange-les-Boulay. Les collectifs qui luttent, aux quatre coins de la France, contre les projets de forage, se réunissent pour échanger leurs points de vue et proposer des alternatives à ces énergies, dont l’extraction fait polémique.
https://www.francebleu.fr/infos/climat-environnement/les-collectifs-anti-gaz-de-couche-reunis-en-moselle-1471622763

Après la commission parlementaire sur le projet de loi 106, bouclée en quatre jours cette semaine, le gouvernement Couillard espère sans doute adopter rapidement la première législation censée encadrer les projets pétroliers et gaziers au Québec. Reste que l’industrie est loin de faire l’unanimité, en plus d’avoir encore du travail à faire pour démontrer qu’il existe bel et bien un potentiel d’exploitation d’hydrocarbures dans le sous-sol de la province.
http://www.ledevoir.com/environnement/actualites-sur-l-environnement/478156/hydrocarbures-apres-six-ans-de-debats-une-loi

21 Août
Anti gaz de houille : le début de quelque chose. Militants venus de partout, population désireuse d’en savoir plus. Pour la première fois, la Moselle-Est organise un rassemblement autour du gaz de houille et ses conséquences. « Les principaux candidats à la présidentielle sont prêts à revoir la clause de non-fracturation hydraulique. On doit se préparer. » Appel 57 préfère parler de résistance plutôt que de lutte. Bure aussi a longtemps résisté avant de physiquement lutter.
http://www.republicain-lorrain.fr/edition-de-saint-avold-creutzwald/2016/08/20/anti-gaz-de-houille-le-debut-de-quelque-chose

Rester vigilants : Le monde de l’énergie est confronté à une vague d’innovations sans précédent, qui contribuent pour la plupart à réduire les émissions de CO 2. Ainsi, aux Etats-Unis, l’EIA a calculé que la substitution du gaz de schiste au pétrole et au charbon contribuait davantage à la réduction des émissions de CO2 liées à la production d’électricité que les énergies renouvelables.
http://www.lesechos.fr/idees-debats/editos-analyses/0211206602603-comment-encourager-la-grande-mutation-du-secteur-de-lenergie-2022236.php

27 Août
Gaz de schiste : pourquoi la Chine peine à exploiter ses ressources. Le pays dispose des réserves les plus importantes au monde. Mais la géologie, la faible densité du réseau de pipelines et l’absence d’eau compliquent les projets. La Chine, géant en devenir du gaz de schiste ? Avec 31.500 milliards de mètres cubes de réserves techniquement récupérables selon l’administration américaine, le pays dispose du potentiel le plus important au monde. Mais un potentiel qui pourrait rester encore longtemps à l’état de promesse car Pékin doit compter avec une situation bien moins favorable que celle qui prévaut au Texas ou dans l’Oklahoma.
http://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/0211233976109-gaz-de-schiste-pourquoi-la-chine-peine-a-exploiter-ses-ressources-2023119.php

31 Août
Australie : l’Etat du Victoria décide d’interdire la fracturation hydraulique. Le Victoria a l’intention d’interdire le processus de fracturation hydraulique et toute prospection et exploitation des gaz non conventionnels, dont le gaz de schiste et le gaz de charbon. Une première en Australie. Pour le moment, il ne s’agit que d’un projet de loi, qui sera soumis à l’assemblée locale d’ici la fin de l’année, précise le Premier du Victoria, le travailliste Daniel Andrews : « Il s’agit de faire le choix essentiel d’accorder la priorité aux agriculteurs et à notre conception verte, propre. Il s’agit de dire que nous y tenons, nous, habitants du Victoria. Ce sont nos priorités. » Un moratoire est déjà en place, mais il s’agirait donc d’aller plus loin et d’interdire de manière permanente le processus de fracturation hydraulique. La méthode nécessite l’injection de milliers de mètres cube d’eau et elle est accusée d’avoir un fort impact sur l’environnement - pollution de l’eau, de l’air et des sols.
http://la1ere.francetvinfo.fr/nouvellecaledonie/australie-l-etat-du-victoria-decide-d-interdire-la-fracturation-hydraulique-392917.html

"We are protectors, not protesters" : aux USA, la nation Sioux se mobilise contre la construction du North Dakota Access pipeline. Les opposants craignent que le pipeline pollue l’eau potable et perturbe les terres sacrées.
https://www.theguardian.com/us-news/video/2016/aug/29/north-dakota-oil-access-pipeline-protest-video
 


Suivez et retrouvez l’actualité du collectif et des gaz de schiste
sur notre page Facebook publique à :
https://www.facebook.com/ngds74/
ou sur Twitter à
https://twitter.com/ngds_psa


— 
Laurent Moccozet // lmoccozet@gmail.com
— La Biollaz // 74250 St-Jean de Tholome —
_______________________________________________
Non_gaz_de_schiste mailing list
Non_gaz_de_schiste@dim74.sgdg.org
https://listes.globenet.org/listinfo/non_gaz_de_schiste